750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Au pays des conserves et des confitures.

BOCAUX de RÔTI DE PORC

Attention bien lire la page sur les consignes de mise en bocaux. IMPORTANT ET INCONTOURNABLE. 

Plan de travail, couteaux et mains parfaitement lavé et dans l'idéal frotté au vinaigre blanc...... 

Rôti de porc auquel vous enlevez la ficelle si il y en a une

Sel fin

Laurier

Thym

Grains de poivre 

 

Salez vos rôtis et frottez les pour repartir le sel. Attention de ne pas trop en mettre. Il faut juste sentir sous la main les petits grains de sel

Dans le fond du bocal mettre: 1 feuille de laurier,  du thym, une autre aromates si vous aimez et 6 grains de poivre noirs. 

Il va falloir rentrer le rôti dans le bocal. En évitant les poches d'air, et en laissant 3cm de vide entre le rôti et le haut du bocal. 

Le rôti est trop gros ? Coupez le dans la hauteur et ressalez les parties tranché. Les morceaux vont vous aider à combler les manques dans le bocal. 

Bien essuyer les bords du bocal. L'idéal, est de prendre un essuie tout, imprégné de vinaigre blanc, et de bien essuyer. Le vinaigre va dissoudre les éventuelles traces de sel, et de gras. 

Fermez votre bocal. 

Mettre en stérilisation 3 h..... 

Si votre stérilisateur à un minuteurs de 2 h, il faudra rajouter 1 h après la 1ère heure de passé. La totalité du temps doit être de 3 h. CE TEMPS SE DÉCOMPTE À PARTIR DU MOMENT OÙ LA TEMPÉRATURE DE 100° EST ATTEINTE, PAS DU DÉBUT DE LA CUISSONS. Si la stérilisation se fait en cocotte minutes, comptez 1h00 dès que la pression est obtenu, et en fin de cuisson ne pas ouvrir, ne pas lâcher la vapeur jusqu'à complet refroidissement c'est primordial 

On laisse refroidir dans le stérilisateur..... 

Il reste à vérifier que le bocal est bien scellé, mettre une belle étiquette sans oublier la date et stocker à l'abri de la lumière, du gel et des grosses chaleurs

Tellement bons !

Tellement bons !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article